Coutume et fêtes local

 

A l’image des différentes cultures et religions représentées sur place, le Sri Lanka célèbre les fêtes religieuses de presque toutes les religions. Vous êtes pratiquement assuré de pouvoir assister à une procession ou célébration de l’une ou l’autre des communautés bouddhistes, hindoues, musulmanes ou chrétiennes. C’est l’un des pays du monde qui dénombre le plus de jours fériés.

Les dates des fêtes religieuses dépendent souvent de la lune et peuvent donc varier d’un jour en plus ou moins d’une année sur l’autre. La pleine Lune est célébrée chaque mois et le lendemain est un jour férié. La consommation dans la rue et la vente d’alcool sont strictement interdites ces jours-là.

Les 5 fêtes les plus importantes du pays : Duruthu Perahera (Janvier), Maha Sivarathri (Mars), Aurudu – Nouvel An (Avril), Vesak Poya (Mai), Kandy Esala Perahera (Août)

Janvier

Thai Pongal (fête tamoule), vers mi janvier. C’est l’une des principales fêtes religieuses du calendrier hindou. Durant cette fête de l’abondance, les récoltes de riz sont partagées dans les villages. Les habitants, parés de leurs plus beaux vêtements, parcourent le village, au départ du temple, après une prière et une offrande à la divinité locale pour la remercier de la richesse de la récolte. Des bonbons et desserts sucrés sont distribués à tous.

Duruthu Perahera, organisée lors de la poya (pleine lune) au Kelaniya Raja Maha Vihara à Colombo. Cette fête est  l’une des plus importante après celle de la fête de l’indépendance. Elle célèbre la première des trois visite de Bouddha au Sri Lanka.

 

Février

Fête de l’indépendance. Le Sri Lanka à obtenu l’indépendance le 04 février 1948. Cette événement est commémoré chaque année avec des défilés, des feux d’artifice, des compétition sportive, etc dans tous le pays. A Colombo, des cortèges motorisées transportent les politiciens, défilé militaires.

Navam Perahera célébrée pour la première fois en 1979, la Navam Perahera est l’une des plus grandes et flamboyantes Perahera du pays. organisée lors de la poya de février, elle part du temple Gangaramaya et fait le tour du parc Viharamahadevi et du lac Beira à Colombo.

 

Mars

Mois important pour bon nombres d’hindous sri lankais, vous pourrez voir les cérémonie de Maha Sivarathri dans les cités anciennes et dans les secteurs de la côte ouest où ils sont majoritaires.

Maha Sivarathri. Fin février ou début mars , cette fête hindoue commémore le mariage de Shiva et de Parvati avec une nuit de veille et d’autres rituels. c’est la fête la plus importante pour les Shivaïtes – la majorité des hindous au Sri Lanka.

 

Avril

Bien que les chrétiens ne représentent que 6% de la population, des fête chrétiennes font partie du calendrier. ne soyez pas surpris de voir des œufs de Pâques dans les magasins.

Auruda (nouvel an) la vielle du Nouvel An et le jour sont tous deux fériés. entre l’ancienne et la nouvelle année, les activités cessent pendant une “période neutre”, les bus et trains sont bondés.

 

Mai

Vesak Poya. cette fête de deux jours commémore la naissance, l’éveil et la mort du Bouddha. Retrouvez de nombreuses lanternes en papier et des lampes colorés devant chaque maison, boutique et temple Bouddhiste. à la nuit tombé, Colombo scintile d’une multitude de couleur. De nombreux automates sont fabriquer et illuminer pour mettre en scene l’histoire, les temples et site important du Bouddhisme.

 

Juin

Juste après Vesak Poya, les bouddhistes fête Poson Poya. C’est la célébration de l’introduction du bouddhisme au Sri Lanka par Mahinda. Proche d’Anuradhapura, à Mihintale, des milliers de pèlerins vêtus de blanc grimpent les 1843 marches jusqu’au plus au temple.

 

Juillet

Vel se déroule à Colombo et à Jaffna. dans la capitale, le char doré de Murugan (Skanda), le dieu de la Guerre, est tiré de Pettah à Bambalapitiya. A Jaffna, le Nallur Kandaswamy Kovil accueille 25 jours de Festivités.

Kataragama est une autre grande fête hindoue ou les dévots se livrent à divers rites de mortification. elle commémore la victoire de Skanda, le dieu de la Guerre à six visages et douze bras, sur les démons.

 

Août

C’est le mois de Perahera. Si celui de Kandy reste le plus important et le plus majestueux, des Perahera plus modestes ont lieu dans tout le pays. Le défilé de Perahera comprend de nombreux danseurs avec de magnifique costume local, des éléphants ornés de leur plus belle couverture et des marcheurs sur échasses.

La Perahera de Kandy dure 10 jours et rend hommage à la dent sacrée de Bouddha.

Nallur Festival se déroule à Jaffna. Le temple Nallur Kandaqwamy Kovil est le centre d’une fête hindoue spectaculaire, qui dure plus de 25 jours entre juillet et août. elle culmine le 24e jours avec des défilés d’énormes chars et des séances de mortifications par des dévots en transe.

 

Octobre

Deepavali, fête hindoue des lumières à lieu fin octobre ou début novembre. des milliers de lampes à huile célèbre la victoire du bien sur le mal et le retour de Rama après sa période d’exil.

 

Décembre

Adam’s Peak. c’est la saison des pèlerinages, quand les pèlerins de toutes confessions grimpent le pic d’Adam’s près d’Ella. Ce pèlerinage commence en décembre et fin mi avril. L’ascension début peu après minuit afin de terminer au sommet pour le lever du soleil.

Unduvap Poya. Ce jour de pleine lune commémore Sangamitta, qui apporta d’Inde une bouture de l’arbre sacré de la Bodhi à Anuradhapura en 228 av. JC. L’arbre qui en provient, le Sri Maha Bodhi est considéré comme le plus vieil arbre du monde planté par l’homme. Les cérémonies attirent des milliers de participants.

Noël En dehors des communautés chrétiennes du Sri Lanka, principalement au alentour de Colombo, Noël est devenu une fête populaire qui s’accompagne de traditions occidentales, le père Noël portant de curieux masques au x sapins artificiels.